Soin et utilisation

  • Pour les soins quotidiens, utilisez un chiffon doux légèrement humidifié lorsque vous essuyez les meubles. Si vous souhaitez utiliser des produits chimiques spéciaux, vous devez vous assurer qu’ils sont conçus pour les meubles en bois massif recouverts d’un vernis et qu’ils ne contiennent pas de dérivés de silicone ou d’alcool. Vous ne devez en aucun cas utiliser de solvants ou de préparations les contenant.
  • En cas de contact d’un meuble en bois avec de l’eau, celui-ci doit être essuyé immédiatement, il ne doit en aucun cas être séché.
  • Le changement de ton des meubles en bois massif est un phénomène naturel provoqué par les rayons ultraviolets. Il est donc recommandé en particulier pour les meubles incolores (bois de mélèze, pin, bouleau, aulne), de sorte que les meubles les sommets restent découverts ou vous devez souvent changer la position des objets dessus.
  • Le bois étant un matériau naturel, il est appelé “travail du bois” sous l’effet de l’humidité contenue dans l’air et lorsque la température augmente et diminue. Les conditions optimales dans la pièce sont un taux d’humidité compris entre 50 et 65% et une température de 20 0 C ± 5. Si l’humidité est trop basse ou trop élevée, le bois risque de se fissurer. Il est recommandé en particulier en hiver, lorsque l’humidité diminue considérablement l’utilisation d’humidification supplémentaire dans la pièce.
  • Il est recommandé d’utiliser des rondelles sous les tasses et la vaisselle afin de ne pas exposer la surface du meuble & nbsp; & nbsp; & nbsp; contact direct avec des objets chauds et coupants qui pourraient l’endommager.
  • Afin de protéger le sol des égratignures, il est recommandé d’utiliser des tampons de feutre ou de caoutchouc sous les pieds des meubles.
  • Ne placez pas les meubles en bois directement sur les sources de chaleur (appareils de chauffage, poêles, etc.).
  • Les meubles en bois massif peuvent avoir un arôme spécifique au bois qui disparaît après une semaine ou deux dans des conditions domestiques normales. Afin d’accélérer ce processus, il est souvent nécessaire de ventiler la pièce.
  • Après chaque utilisation, la planche de bois à servir ou à découper doit être essuyée avec un chiffon humide ou, dans le cas de saleté plus importante, lavée à l’eau en ajoutant du liquide. Puis essuyez-le et laissez-le sécher. À son tour, pour se débarrasser des taches après des sauces en désordre ou des odeurs désagréables, la planche de bois doit être désinfectée. Pour cela, nous vous recommandons de saupoudrer le plateau de sel et de jus de citron, puis de le laisser reposer quelques minutes.
  • La dernière étape de soin de la planche de chêne est son imprégnation. La planche de bois doit être huilée au moins une fois par trimestre. Il suffit de verser et d’étendre sur la surface un peu d’huile de lin (ou autre), laisser absorber et essuyez l’excédent avec un chiffon sec. Il sera également très utile d’appliquer une couche cireuse qui donne des propriétés imperméables.